Flash Infos

Flash Infos

UN ATELIER DU BIT A LA CNSS

POUR UNE STRATÉGIE NATIONALE D’EXTENSION DE LA PROTECTION SOCIALE

Un atelier de formation, organisé par le Bureau International du Travail (BIT) sur la stratégie nationale d’extension de la protection sociale, a ouvert ses travaux, le lundi 26 novembre 2018, à l’auditorium du siège de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale à Lomé.

Il s’agit, pour  la cinquantaine de participants venus des différentes institutions concernées par la protection sociale, de réfléchir et de poser les préalables à l’identification et à l’immatriculation des nouveaux assujettis ciblés par le code de sécurité sociale que sont les travailleurs indépendants et les opérateurs de l’économie informelle ; et ceci en termes de dispositions, de normes, de principes et de stratégies recensés, partagés, adoptés, vulgarisés et appliqués au plan national, par tous les acteurs concernés.

L’atelier, essentiellement conduit par Monsieur Jacques CHARMES, Directeur de recherche émérite à l’Institut de Recherche pour le Développement en France et Consultant du Bureau International du Travail (BIT) va plancher sur les fondamentaux de l’économie informelle au Togo en particulier, la recommandation 204 du BIT sur la transition de l’économie informelle vers le formel et l’extension de la protection sociale aux indépendants et aux travailleurs de l’économie informelle.

Les participants vont également faire un tour d’horizon rétrospectif de l’organisation des opérateurs et des travailleurs de l’économie informelle, discuter  des possibilités de coordination des taxations et contributions sociales du secteur informel et passer en revue toutes les dimensions sectorielles d’une stratégie de transition.

En ouvrant les travaux, M. Justin PILANTE, le représentant de Madame le Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, a salué la pertinence de cette initiative du BIT qui vient conforter les efforts du gouvernement pour une extension progressive et effective de la couverture sociale aux populations vulnérables.

Il a souligné que cet atelier du BIT est une phase d’exécution d’une feuille de route dont les  quatre axes aboutissent, à termes, sur l’élaboration et la validation d’un document de stratégie nationale pour la formalisation des acteurs de l’économie informelle.

Notons que le Bureau International du Travail (BIT) soutient le gouvernement togolais depuis quelque années pour l’établissement d’un contrat social rénové qui poserait les bases d’une protection sociale universelle comme droit garanti.

 

 

Partager cette page

Recevoir la newsletter

© 2018, Tous droits réservés - Caisse Nationale de Sécurité Sociale du Togo
Notre application mobile