Flash Infos

Flash Infos

Sont considérés comme survivants :

  • le conjoint survivant (veuf ou veuve) à condition que le mariage ait été inscrit à l’état civil un an au moins avant le décès, à moins qu’un enfant ne soit né de l’union conjugale ou que la veuve ne se trouve en état de grossesse à la date du décès du conjoint ;
  • les enfants à charge du défunt tels qu’ils sont définis au titre des prestations familiales