Menu

Flash Infos

Programme National de Développement (PND)

LA CNSS LANCE LE TRAIN DE LA COUVERTURE SOCIALE POUR TOUS

Bientôt, tous les togolais, sans exception, plus particulièrement les travailleurs indépendants, les ministres de cultes et tous les acteurs de l’économie informelle, pourront prétendre, chacun en ce qui le concerne, à une pension de retraite à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS).

Ce vœux pieux qui est inscrit en lettres d’or dans les axes principaux du Programme National de Développement (PND) s’est concrétisé hier au siège de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale à travers le lancement officiel de la vaste campagne  nationale d’information, de sensibilisation, d’échanges et de concertation avec les acteurs de l’économie informelle sur l’assurance vieillesse.

L’ événement a réuni, à la salle des conférences de la CNSS, cent cinquante (150) acteurs multi-institutionnels qui vont plancher essentiellement sur le contexte de l’extension de la couverture  sociale dans la dynamique de la transition de l’économie informelle, les bases fondamentales du régime général géré par la CNSS et sur les contours techniques comme réglementaires du produit “assurance vieillesse pour tous”.

La campagne se poursuivra ensuite sur toute l’étendue du territoire national par une tournée explicative dans les chefs lieux de régions et certaines grandes villes du pays. Le relais de cette campagne sera, à la suite, laissé aux représentants régionaux, préfectoraux et ruraux formés à cet effet.

Au nom de Madame le Directeur Général de la CNSS hier, le Directeur Financier et Comptable de la CNSS, M. Félix Kouadzo GBADAGO, a salué la forte représentation, à ce lancement, d’experts multi institutionnels et remercier le Bureau International du Travail pour son partenariat multiforme avec le Togo.

Il a souligné que “la présente campagne fait partie intégrante des actions prioritaires inscrites dans la feuille de route du Plan National de Développement (PND) mis en place par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE” avant de convier les participants à des échanges fructueux pour “qu’au sortir de la campagne, l’extension de la couverture sociale aux acteurs de l’économie informelle, aux ministres de cultes et aux travailleurs indépendants, soit définitivement une réalité”.